TRANSCENDENTAL EST UNE ASSOCIATION mentale

à CHAMBERY Ô oui ! et Jacob Bellecombette

 

 

©-_transcendental_-

Nicolas Liebemich, adossé à une solide réputation de rébellion, développe un travail-bouclier contre les prérogatives du marketing. Tenté un instant par l'action directe, il tenta d'immiscer une poétique libérale au sein même de l'entreprise. Quelques interventions inopinées en P.M.E. ont révélé ses talents de leader. Travaillant à redonner fraîcheur et spontanéité aux lieux investis, il réussit à entraîner à sa suite certains employés enthousiasmés. La perspective de médiocres poursuites judiciaires a pourtant eu raison de cet élan sublime et généreux. Nicolas travaille dorénavant sur un projet de travestissement irrationnel, inspiré par l'expression "pervers polymorphe" employé par Freud au sujet de l'enfant. Parallèlement, il propose ici une création multimédia multi-supports dont il aurait grand plaisir à abandonner les droits.

 

©-_transcendental_-

De formation littéraire et philosophique, Yagi Ribot a toujours privilégié un rapport voluptueux avec les mots. Aux avant-gardes des expériences sur l'hypertextualité, elle poursuivit ses déambulations dans une virtualité sonore: sa première exposition, permettait ainsi aux visiteurs de faire naître des mots impromptus dans l'angle de répercussion probable des sons qu'ils avaient prononcés. Sa contribution au collectif transcendental, infiniment polyvalente, est fondamentale. Grâce à elle, transcendental envisage de s'ouvrir bientôt à l'audio-édition. Yagi a un peu hésité avant d'offrir un travail en ligne. Fidèle malgré elle à une certaine culture coréenne héritée de sa mère, elle offre ici une interprétation audible des quatre saisons.

 

 

©-_transcendental_-

Après avoir contribué puissamment à l'essor d'une radio locale, apporté son soutien et ses créations à plusieurs fanzines, voyagé et vécu dans plusieurs pays, Paul Dabado, toujours en mouvement, a rejoint transcendental dans l'espoir de poursuivre infiniment ses péripéties. Intéressé ici par les préjugés et l'irrespect qui caractérisent une certaine société et dont il est parfois la victime, Paul explose les mécanismes de la haine ordinaire.

 

©-_transcendental_-

Remarqué à Vancouver lors de l'exposition collective " Pacific waves" réunissant les éléments les plus prometteurs de la côte ouest canadienne, David Alcan vit et travaille désormais en France. Passionné par le son, il entreprit dès son arrivée sur le vieux continent d'explorer la palette des silences: le silence succédant à une tempête diffère radicalement du silence précédant l'union sexuelle, explique-t-il par exemple, s'appliquant à le démontrer par une installation vidéo accueillie dans une petite chapelle aimablement mise à sa disposition. Outrepassant ses inclinations habituelles, David tente ici, sous l'impulsion de Yagi, une démarche plus littéraire

 

Transcendental s'associe aux enseignants de philosophie +++ d'info >>>

Une exposition collective et un banquet en plein air sont toujours en projet pour l'été prochain

Grand remerciement collectif à Madame Magali Grandière sans laquelle nous n'aurions pas vu le jour

© transcendental 2008-2016